Coronavirus : quel point de départ en Europe ?

France 2

Officiellement, le Covid-19 est apparu en Europe à la fin du mois de février, dans la petite ville de Codogno, dans le nord de l’Italie. Mais une étude vient à présent remettre cette théorie en question.

Le Covid-19 serait apparu en Europe à Codogno (Italie), à la fin du mois de février. Une théorie qui est remise en question par une importante étude de l’université de Lombardie. "En réalité, le virus circule dans le nord de l’Italie depuis le mois de janvier. Alors comment arrivent-ils à cette conclusion ? C’est très simple. Souvenez-vous de Mattia, 38 ans, qui est supposé être le patient numéro 1. Il a bien fallu que quelqu’un lui inocule cette maladie. Mais qui ? On ne trouve pas de patient zéro, et pour cause : il n’y en a pas. Parce que dans l’entourage de Mattia, il n’y a pas de personne malade", explique le journaliste Alban Mikoczy en duplex de Rome pour le 13 Heures.

Des tests positifs

L’université de Lombardie a donc cherché s’il y avait des cas de pneumonie signalés au mois de janvier. "Et là, bingo. Plusieurs centaines de cas, avec 3 à 4 % de mortalité. Alors les universitaires rappellent l’intégralité de ces gens qui ont été malades et sont maintenant guéris. On leur fait passer le test du Covid-19, et ils ont tous des traces de la maladie", poursuit le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne