Coronavirus : quel avenir pour le tourisme corse ?

Alors que l'Île de Beauté est désertée en raison du confinement. Le secteur du tourisme corse se demande où il va. Marie-Antoinette Maupertuis, présidente de l'agence du tourisme corse (ATC) dresse un premier bilan.

Le secteur du tourisme corse a parlé d'un tsunami et Marie-Antoinette Maupertuis, présidente de l'agence du tourisme corse (ATC) confirme ce propos : "C'est un tsunami avec certainement plusieurs vagues malheureusement. D'abord nous avons perdu complètement l'avant-saison, les vacances de Pâques, un quart du PIB (de la Corse), des milliers d'entreprises, 20 000 salariés avec des répercussions sur la saison et l'après-saison."

Plusieurs secteurs touchés

Mais pour elle, le tourisme ne sera pas le seul secteur touché dans cette crise en Corse : "Le tourisme qui pèse aura des répercussions sur le secteur du BTP et sur les services aux entreprises, et beaucoup de secteurs en amont et en aval. Donc une économie corse qui risque d'être sinistrée pour non seulement la saison 2020 mais peut être aussi 2021. Et peut être même pendant des années." Mais malgré tout, la Corse a été un foyer épidémique en France et la présidente de l'ATC n'oublie pas de saluer la réactivité de toutes les personnes engagées face au Covid-19.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne