Coronavirus : quand le monde animal reprend ses droits

FRANCE 2

Les animaux sont les grands gagnants du confinement. Dans les rues vides des grandes villes, la faune a refait son apparition.

Pour eux le confinement signifie quartier libre. Canards ou sangliers, voire cerfs, ont fait leur retour dans les allées désertées des centres urbains. Sur le boulevard périphérique parisien, une famille de canards a même dû être escortée par des gendarmes à motos. Dans un lotissement chilien, un puma sauvage s'est égaré. "Il n'y a plus de personne qui se déplace dans certains milieux naturels et du coup, les animaux, la faune, va pouvoir exprimer librement ses envies de déplacements (...) C'est un signe très positif pour la nature", explique Rémi Luglia, de la Société nationale de protection de la nature (SNPN).

"On peut espérer d'avoir de meilleurs succès de reproduction pour pas mal d'espèces d'oiseaux"

En pleine période de reproduction, notamment des oiseaux, cette période d'accalmie tombe à point nommé. "On peut espérer d'avoir de meilleurs succès de reproduction pour pas mal d'espèces d'oiseaux", estime un ornithologue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne