Coronavirus : quand l'armée aide les soignants à se relaxer

FRANCE 3

Pendant le confinement, beaucoup de Français ont souffert de troubles du sommeil. Le personnel soignant, en première ligne face à l'épidémie de Covid-19, en a aussi souffert. Pour les aider, des militaires organisent des ateliers de relaxation.

Depuis fin avril, l'adjudant Karine offre ses services au personnel soignant de l’hôpital de Chalon-en-Champagne (Marne), soumis à rude épreuve durant la crise du Covid-19. "On dort très peu. On est obligés de prendre des médicaments à base de plantes pour pouvoir retrouver un équilibre au niveau du sommeil", explique Laurence Eruwene, une aide-soignante.

Trois séances par semaine

La spécialité de l'adjudant, ce sont les techniques d'optimisation du potentiel (TOP). Un condensé des meilleures techniques inspirées de la sophrologie ou encore du yoga. Les soldats en mission utilisent cette méthode pour décompresser et récupérer. Les soignants estiment que ces outils sont "nécessaires" pour leur permettre de continuer à soigner les patients atteints du Covid-19. Ces séances de relaxation ont lieu trois fois par semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne