Les sujets du jour
DéconfinementCoronavirusEurovision 2020Solidarités face au coronavirus#OnVousRépond

Coronavirus : "Près de 480 000 contraventions dressées sur 8,2 millions de contrôles" depuis le début du confinement, annonce Christophe Castaner

Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, l'invité du "8h30 franceinfo". (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le ministre de l'Intérieur a estimé, lundi 6 avril sur franceinfo, que "les Français font partie, dans le monde entier d’ailleurs, de ceux qui respectent le mieux le confinement".

Malgré le début des vacances scolaires de la zone C vendredi 3 avril, pas question de se déplacer alors que les mesures de confinement pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 sont en vigueur. Les forces de l'ordre étaient massivement déployés ce week-end pour faire respecter ces restrictions de circulation. "Nous avons constaté que les Français n'ont pas pris ce risque [de partir en vacances]. Bien sûr, il y a eu des infractions, il y a quelques comportements toujours imbéciles. Nous avons fait 1,4 million de contrôles depuis vendredi matin", a déclaré Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, ce lundi 6 avril sur franceinfo, au sujet de la crainte de départs en vacances malgré le confinement.

>> Coronavirus : retrouvez toutes les informations dans notre direct

Globalement, les Français sont attentifs à respecter le confinement.Christophe Castaner, ministre de l'Intérieurà franceinfo

"Il y a eu depuis le début des contrôles près de 480 000 contraventions dressées, sur 8,2 millions de contrôles. Ce que je sais, ce que je vois, c’est que les Français font partie, dans le monde entier d’ailleurs, de ceux qui respectent le mieux le confinement",  a ajouté Christophe Castaner.

Avec le beau temps, le risque du relâchement

Christophe Castaner a alerté sur le risque "de relâchement" surtout en cette période de beau temps. "La meilleure protection c'est de respecter le confinement. On a le droit de sortir pour promener son chien ou faire ses courses", a-t-il rappelé. "Mais ce n'est pas en fonction de la météo."

Les parents font courir un "risque à leurs enfants" quand ils sortent avec eux. "Je sais que le confinement c'est difficile encore plus avec des enfants. C'est encore plus difficile en appartement, mais le confinement c'est un combat que nous menons contre le Covid et pour nos enfants", a insisté Christophe Castaner. "Je suis parent aussi, je suis papa, on ne sort pas avec ses enfants parce qu'on les expose. Mes filles (17 et 21 ans) ne sont pas sorties depuis trois semaines, mais elles ont la chance d'avoir un jardin."