Coronavirus : Philippe Douste-Blazy prône un nouveau système de santé européen

Philippe Douste-Blazy, cardiologue, ancien ministre de la Santé et ancien secrétaire général adjoint à l'ONU en charge notamment des financements innovants pour le développement, est l'invité du 23h de franceinfo et donne sa vision de la crise du coronavirus.

Philippe Douste-Blazy considère que cette crise est un révélateur de la dépendance sanitaire de l'Europe par rapport à la Chine et l'Inde notamment : "On ne peut pas continuer à penser que l'Union européenne veut être une Europe politique, veut avoir une Europe de la défense, veut avoir une Europe de la politique étrangère et être totalement dépendante en terme de santé de l'Inde et de la Chine. 80% des principes actifs de nos médicaments viennent de là-bas. Nous avons perdu la quasi-totalité de la production et il est évident qu'aujourd'hui les hommes et femmes politiques doivent comprendre que la santé fait partie de la politique".

Des pénuries qui le choquent

L'ancien ministre et cardiologue appuie ensuite son propos en appelant les politiques à prendre conscience après la crise du problème qu'engendre cette dépendance : "Quand j'entends que les soignants peuvent manquer de curare, d'hypnotiques et même de morphine, nous devons avoir un jour d'après et regarder quel nouveau système de santé européen nous devons créer".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne