Coronavirus, peste ou sida sont transmis par les animaux à cause des hommes

L’OMS affirme que l’origine du coronavirus est animal, mais sa responsabilité n’en est pas moins humaine. Le WWF publie un rapport démontrant le lien entre notre action sur la nature et la transmission des virus.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La peste, la grippe espagnole, le sida, Ebola, le Sras et le Covid-19. Les plus grandes épidémies de notre histoire n’ont qu’une seule et même origine. "L’homme ne va pas se créer sa propre maladie. Toutes les maladies infectieuses, virales proviennent des animaux", explique le virologue Eric Leroy. Ils nous les transmettent par contact direct quand nous les chassons ou mangeons un fruit qu’ils ont contaminé ou par contact indirect via un autre animal intermédiaire. Certains virus s’adaptent très bien à l’homme parce qu’il n’a aucune défense contre eux.

Destruction des habitats naturels

Les maladies d’origines animales feraient 700 000 morts par an dans le monde. Les principaux responsables de l’émergence de ces maladies infectieuses sont les hommes. Plus ils empiètent sur l'habitat naturel des animaux et plus ils s’exposent. Il n’y a pas plus de maladies d’origines animales qu’avant, mais leur vitesse de propagation explose depuis les années 1950. Si l’homme continue de bouleverser les écosystèmes, les scientifiques préviennent qu’il y aura d’autres pandémies après le Covid-19.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne