Coronavirus : Pékin en état de guerre sanitaire

FRANCEINFO

Pékin ne veut prendre aucun risque face à l'apparition d'un nouveau foyer de Covid-19 dans la capitale chinoise. Les habitants ne peuvent plus quitter la ville et les écoles ferment.

Pékin (Chine) est à nouveau en état de guerre sanitaire. Les combinaisons blanches de protection sont de retour. Les autorités testent toute la population au pied des immeubles. Près de 90 000 personnes par jour sont testées. Elles habitent près d'un nouveau foyer de Covid-19, le marché de Xinfadi. C’est le plus grand marché de la capitale. C'est ici que le premier patient a été identifié. En cinq jours, 106 personnes sont contaminées.

Psychose de retour à Pékin

Pour Pékin, il y a urgence. Comme un retour en arrière : contrôle de température et désinfection dans les supermarchés. Toutes les écoles de la capitale sont à nouveau fermées et des quartiers entiers sont placés en quarantaine : 100 000 personnes au moins. Dans les restaurants, il n’y a plus grand monde. La psychose est de retour alors que beaucoup reprenaient une vie normale. Mardi soir, beaucoup de vols au départ de Pékin sont annulés. Les autorités prennent des mesures draconiennes pour éviter une contagion au niveau national.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne