Coronavirus : patronat et syndicats partagés sur la reprise du travail

France 3

Avec des règles pour maintenir la sécurité des employeurs, le travail pourra reprendre à partir du 11 mai en France. Ce sont les propos du chef de l'État, mais qu'en pensent le patronat et les syndicats ?

Le déconfinement du 11 mai est synonyme du retour au travail pour des millions de salariés. Pour le Medef comme pour la CPME, il était urgent de fixer une date pour faire repartir l'économie. "Au lundi 13 avril, le président de la République nous a donné des perspectives à court, moyen et long terme. On a une date, on peut du coup anticiper la sortie progressive de cette période de confinement", a déclaré François Asselin, le président de la CPME.

"Le temps viendra où l'on sera protégés"

Une reprise qui, pour la plupart des syndicats, ne ne doit pas être précipitée, au risque de mettre en danger la santé des salariés. "Pour l'instant, pourquoi nous ferions des voitures alors qu'évidemment, personne n'a en tête d'acheter une voiture. Le temps viendra où l'on sera protégés pour aller bosser et on n'ira pas la peur au ventre", explique le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne