Coronavirus : Olivier Véran appelle à un durcissement des mesures à Nice et Lyon

FRANCE 3

La crise du coronavirus est bien loin d’être terminée. Le ministre de la Santé Olivier Véran note même une accélération et appelle à de nouvelles mesures restrictives, jeudi 17 septembre. Elles toucheront Lyon (Rhône) et Nice (Alpes-Maritimes).

Le constat est alarmant : on comptabilise 10 593 nouveaux cas positifs au coronavirus en 24 heures, jeudi 17 septembre. "C’est désormais une réalité et vous le savez, l’épidémie est à nouveau très active dans notre pays", a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran le même jour. En effet, les outils de surveillance montrent que la circulation du Covid-19 s’emballe. Les villes de Lyon (Rhône) et Nice (Alpes-Maritimes) semblent particulièrement touchées.

Les préfets appelés à durcir le ton

En effet, le taux d’incidence est de 197 cas pour 100 000 habitants à Lyon et de 146 cas pour 100 000 à Nice, soit respectivement quatre et trois fois plus que le seuil critique. Olivier Véran a donc appelé les préfets à imposer des mesures restrictives comme à Bordeaux (Gironde) où les rassemblements de plus de 10 personnes dans les parcs sont interdits. Il a aussi évoqué la possibilité de fermer les bars en Guadeloupe et à Marseille (Bouches-du-Rhône) si la situation sanitaire ne s’améliore pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne