Coronavirus : "Nous sommes en guerre"

France 3

Lors de son allocution du 16 mars, regardée par plus de 35 millions de personnes, Emmanuel Macron a martelé les mots « Nous sommes en guerre ». Une guerre contre le Covid-19, avec le confinement comme première bataille.

En quatre jours, c’est la seconde fois que le président de la République française fait une allocution aux Français. Le 16 mars au soir, en pleine crise sanitaire du Covid-19, Emmanuel Macron a martelé à six reprises « Nous sommes en guerre ». À travers son discours, il a annoncé des mesures restrictives et le report du second tour des élections municipales.
« Après avoir consulté le président du Sénat, de l’Assemblée nationale et également mes prédécesseurs, j’ai décidé que le second tour des élections municipales serait reporté », déclarait-il.

Report des réformes en cours

Emmanuel Macron a aussi suspendu « toutes les réformes en cours. » « Toute l’action du gouvernement et du Parlement doit être axée vers le combat contre l’épidémie, de jour comme de nuit. Rien ne doit nous en divertir. » Le président a annoncé qu’il s’adressera régulièrement aux Français durant cette crise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne