VRAI OU FAKE Coronavirus : non, ces photos de patients et de lits médicalisés dans la rue ne montrent pas la situation des hôpitaux italiens

Des images partagées sur Twitter de patients, personnels soignants et de lits médiacalisés dans la rue.
Des images partagées sur Twitter de patients, personnels soignants et de lits médiacalisés dans la rue. (CAPTURE ECRAN)

Des photos virales de lits médicalisés et de patients dans les rues ne montrent pas l’Italie à l’épreuve du coronavirus, mais la Croatie, après le tremblement de terre du dimanche 22 mars.

Depuis plusieurs jours, des images de patients, de personnels soignants et même de lits médicalisés installés dans les rues sont relayés sur les réseaux sociaux. Le commentaire est sans appel : "Apprenez de l’Italie. Il n’y a plus de place dans les hôpitaux. S’il vous plaît restez chez vous." L'objectif est d'inciter les gens à rester chez eux en cette période de pandémie du coronavirus. Pourtant, ces images n'ont pas été prises en Italie, mais après le séisme qui a frappé la Croatie, dimanche 22 mars. La Cellule Vrai du faux vous explique.

Des photos prises en Croatie

Ces photos attribuées à la situation en Italie ont été prises à Zagreb, en Croatie. Un tremblement de terre d’une magnitude de 5,3 a fait un mort et d’importants dégâts matériels, dans la capitale croate, dimanche dernier. A la suite des secousses, des patients et des soignants croates ont dû être évacués des bâtiments, le temps que ces derniers soient inspectés.

Les photos détournées proviennent de différents sites d’information. Les images de mères tenant leurs nourrissons dans les bras ont été publiées dans un article du site d’ABC News. Les photos où des lits d’hôpitaux sont installés sur un parking et à même la chaussée viennent d’un article du site d'information croate Vrisak Info. L’image où des patients intubés patientent sur le bas-côté a été postée sur Twitter, dès le 22 mars, par plusieurs internautes.

Des photos du séisme en Croatie partagées sur Twitter, dimanche 22 mars 2020.
Des photos du séisme en Croatie partagées sur Twitter, dimanche 22 mars 2020. (CAPTURE ECRAN)

Vous êtes à nouveau en ligne