Coronavirus : New York aux abois

franceinfo

Aux États-Unis, la propagation du coronavirus pousse Donald Trump à prolonger les recommandations de confinement jusqu’à fin avril. New York salue l’arrivée lundi 30 mars d’un navire-hôpital militaire dans sa baie.

C’est un bateau synonyme d’espoir. Parti de Virginie, le navire-hôpital de la marine américaine est arrivé à New York lundi 30 mars, épicentre de l’épidémie de Covid-19 aux États-Unis. Les 1 000 lits à son bord sont plus que bienvenus à l’heure où les hôpitaux sont saturés. "On a des patients trentenaires intubés et très malades", confie Arabia Mollette, médecin urgentiste dans un hôpital de Brooklyn. Le service de pédiatrie a été reconverti en unité Covid dans un hôpital. Une porte vitrée est la seule façon pour les familles de voir leurs proches en parlant avec leur téléphone portable tel un parloir de prison.

100 à 200 000 morts ?

Hébété, un habitant filme le chargement d’un corps en pleine rue dans un camion frigorifique. New York compte lundi soir plus de 770 morts et plus de 33 000 cas. Donald Trump, qui avait promis que son pays ne compterait qu’une quinzaine de cas il y a un mois, a enfin donné un autre chiffre : "100 000 ou 200 000 morts". Un hôpital de campagne est en cours d’installation à Central Park et il manque encore 400 respirateurs et du personnel pour faire face à la pandémie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne