Coronavirus : des décès d'adolescents qui interrogent

FRANCE 2

Une adolecente française de 16 ans est morte des suites du coronavirus Covid-19. C'est la plus jeune victime du virus en France. On pensait jusqu'alors que les enfants et adolescents étaient épargnés par la maladie. 

Les enfants et adolescents, une catégorie épargnée par le coronavirus Covid-19 ? C’est ce que l’on pensait croire dans les premiers stades de la crise sanitaire. Malheureusement, plusieurs décès de jeunes personnes sont survenus. Une enfant de 12 ans est décédée en Belgique, un adolescent de 13 ans est mort au Royaume-Uni et, en France, c’est une jeune fille de 16 ans qui a succombé au Covid-19.

Un virus révélateur de pathologies sous-jacentes ?

Aucune certitude n’est établie concernant ces décès. Le Covid-19 pourrait avoir révélé des pathologies sous-jacentes, passées inaperçues jusque-là. Ces décès pourraient également être liés à une embolie pulmonaire, un des risques du Covid-19. "Quand on est infecté par le Covid-19, certains d’entre nous développent une inflammation extrêmement importante et cette inflammation peut s’accompagner de thrombose des vaisseaux, en particulier au niveau des poumons", indique Karin Lacombe, infectiologue à l’hôpital Saint-Antoine, à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne