Coronavirus : lueur d’espoir après les premiers essais d’un vaccin

France 2

Huit volontaires ont développé des anticorps contre le coronavirus suite aux essais d’un vaccin mis en place par la société Moderna. Une lueur d’espoir dans la recherche.

Ce n’est qu’un début, mais huit volontaires ont développé des anticorps contre le coronavirus. Ce sont les résultats prometteurs de la première phase des essais d’un laboratoire américain, Moderna, société de biotechnologie américaine dirigée par un Français. Le docteur Tal Zalks, directeur médical du laboratoire, affirme : "Nous avons pu induire une réponse immunitaire chez tous ceux qui l’ont reçu. Et cette réponse a généré le type d’anticorps que l’on espérait. Des anticorps capables de neutraliser le virus."

Les États-Unis investissent 483 millions d’euros

La réponse est similaire à celle observée chez des personnes guéries du coronavirus. Le candidat vaccin est basé sur une technologie qui n’a encore jamais fait ses preuves. La prudence reste donc de mise malgré cette lueur d’espoir. 483 millions de dollars ont été investis par les États-Unis dans ce candidat vaccin. Des millions de doses commencent déjà à être produites, en cas de résultats positifs. Son cours à la bourse de New York s’est envolé, avec +25%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne