Coronavirus : l’objectif de 70% d’immunité collective loin d’être atteint en France

France 3

Dans sa stratégie de déconfinement, le gouvernement dispose de nouvelles données. L’Institut Pasteur estime qu’un infime pourcentage de la population a été infecté par le Covid-19, à peine 3,7 millions de Français. Il n’y a donc pas d’immunité collective et le risque d’une deuxième vague est bien réel.

Pour que l’épidémie de Covid-19 s’éteigne naturellement, il faut que 70% des Français soient immunisés contre le virus. Selon les chercheurs de l’Institut Pasteur qui ont fait ce calcul, nous en sommes pourtant encore très loin. Seuls 5,7% des Français auront été en contact avec le contact d’ici le 11 mai. Même dans les régions les plus touchées, dont le Grand-Est, ce taux reste autour de 12%.

Un risque de deuxième vague

"C’est très inférieur au niveau d’immunité qu’il faudrait dans la population pour qu’à la sortie du confinement, il n’y ait pas de risque de deuxième vague", confirme Simon Cauchemez, responsable unité modélisation mathématique des maladies infectieuses à l’Institut Pasteur. Le confinement a jusqu’ici permis de stopper la dynamique de l’épidémie, en réduisant les transmissions.  


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne