Coronavirus : l’Institut Pasteur de Lille en quête d’un antidote

France 3

Va-t-on réussir à trouver le moyen de soigner les malades du coronavirus Covid-19 ? Des laboratoires du monde entier se sont lancés dans la course à l’antidote. Parmi eux, l’Institut Pasteur de Lille (Nord), qui nous a ouvert ses portes.

Quelque part dans les sous-sols de l’Institut Pasteur de Lille (Nord) se trouve un site classé sécurité défense. Dans ce laboratoire stérile, une équipe de chercheurs manipule le virus SARS-CoV-2 depuis plusieurs semaines. Leur défi est de trouver un traitement. Pour mener ces travaux, l’institut s’est appuyé sur les ressources d’une entreprise spécialisée dans les principes actifs. Direction les sous-sols. Dans des congélateurs, une véritable bibliothèque de principes actifs va aider à réaliser les tests. La chloroquine fait partie des molécules testées dans ce laboratoire.

Bientôt des tests sur des cellules de bronches humaines

Direction le cinquième étage, où tous les tests sont réalisés sur des cellules de singe. Les expériences sont réalisées en simultané grâce à une plateforme de microscopes robotisés. Les premiers résultats seront connus en fin de semaine. Prochaine étape : un test sur des cellules de bronches humaines. “Ce sera l’étape ultime du projet qui consistera à détecter des médicaments capables de tuer le virus”, indique le conseiller scientifique Benoît Deprez. L’espoir d’un traitement est peut-être ici.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne