Coronavirus : l’inquiétude continue de grandir chez les soignants

France 2

Le personnel soignant constate une arrivée massive de patients contaminés par le coronavirus. Ils doivent aussi s’occuper dans le même temps d’autres types de patients, une donnée supplémentaire à prendre en compte par rapport à la première vague. 

L’épidémie de coronavirus continue de toucher de plus en plus de personnes en France. Le professeur Stéphane Gaudry du service de médecine intensive réanimation de l’hôpital Avicenne de Bobigny (Seine-Saint-Denis) affirme mercredi 14 octobre que "l’augmentation continue du nombre de malades ne s’arrête pas. Cela se poursuit avec de plus en plus de difficultés à organiser les soins et la prise en charge correcte de tous les patients."

Le couvre-feu, un "outil possible"

Par rapport à la première vague de contamination au coronavirus, Stéphane Gaudry constate que les hôpitaux doivent s’occuper également de nombreux patients qui viennent pour d’autres raisons que ce virus. Pour tenter d’éviter un engorgement des établissements médicaux, Stéphane Gaudry estime que l’instauration d’un couvre-feu pourrait être un "outil possible" même s’il reste prudent à ce sujet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne