Coronavirus : l’hôpital de Tours se prépare face à l’épidémie

France 3

L’épidémie de Covid-19 va continuer de s’étendre sur le territoire national, et les transferts de patients des zones les plus saturées vers les zones moins touchées vont se multiplier. Dans les hôpitaux, tous se préparent et se forment.

À l’hôpital de Tours (Indre-et-Loire), qui accueille une quarantaine de patients en infectiologie et une trentaine en réanimation, les couloirs sont étrangement calmes. "C’est très particulier, on a l’impression que le service est vide, car le personnel est plutôt dans les chambres ou dans les sas, en train de s’occuper des patients", raconte le professeur Jean-François Dequin, chef du service réanimation du CHU de Tours. Dans le sas, des professionnels jouent le rôle de barrière entre le virus et le reste du service.

Le pic attendu fin de semaine prochaine

Le but est en effet d’aider les professionnels qui sont dans les chambres, relever les constantes du patient et désinfecter le matériel. Les soignants alternent régulièrement les rôles, pour pouvoir souffler un peu. En arrivant dans le service, tous les personnels passent par une chambre "test" afin d’apprendre à se protéger du Covid-19. Dans une autre chambre, Adrien est en grand nettoyage, alors qu’un patient vient de sortir de l’hôpital, guéri. Le pic de l’épidémie est attendu en fin de semaine prochaine.


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne