Coronavirus : l’Espagne et ses soignants au bord du gouffre

franceinfo

En Espagne, Madrid aménage une patinoire pour accueillir les corps des victimes. Le nombre des décès a bondi lundi 23 mars de près de 25%. Le bilan actuel approche les 3 000 morts.

Le ballet des corbillards a commencé devant la patinoire de Madrid, en Espagne. L'endroit est transformé en morgue géante surveillée par des militaires en combinaison pour gérer les victimes du Covid-19. Après l'Italie, l’Espagne est le deuxième pays le plus touché en Europe : plus de 500 décès sont confirmés en 24 heures, près de 40 000 cas sont recensés au total.

Les patients guéris applaudis

Sur les réseaux sociaux, les soignants espagnols tirent la sonnette d'alarme, car ils manquent cruellement de lits, de respirateurs, d’équipements de protection. Une infirmière s'insurge contre les masques en papier qu'on lui fournit. Des patients sont désormais traités dans un parc des expositions à Madrid, prévu pour accueillir jusqu’à 5 000 malades. Pour les cas les moins graves, des hôtels sont réquisitionnés, comme à Barcelone. Le confinement strict imposé depuis dix jours ne semble pas freiner la contagion, alors chaque guérison est célébrée comme une victoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne