Coronavirus : les tests sanguins élargis pour dépister la population immunisée

La France s’apprête à multiplier les tests de dépistage du Covid-19 pour la sortie du confinement. Après le test nasal, on devrait passer à un test sanguin. Luc Bazizin est sur le plateau du 19/20.

Après l’utilisation, encore restreinte, des tests nasaux pour dépister les patients atteints du coronavirus, les autorités sanitaires envisagent un dépistage plus important pour la suite, avec des tests sanguins. "Ce sera le bon moyen de savoir si oui ou non, certains Français pourront sortir ou non le moment venu", explique le journaliste Luc Bazizin sur le plateau du 19/20.

Tous les laboratoires autorisés à réaliser ces tests

"Le prélèvement nasal détecte la présence du virus au moment où on le réalise, alors que les tests de sérologie, avec une simple prise de sang, devraient déterminer si un individu a été en contact avec le virus, s’il a fabriqué des anticorps, et s’il est donc a priori immunisé", ajoute-t-il. Et depuis ce samedi 4 avril, le ministre de la Santé annonce dans un tweet autoriser tous les laboratoires de France à réaliser ces tests.

Vous êtes à nouveau en ligne