VRAI OU FAKE Coronavirus : les tests PCR dangereux pour le cerveau ?

FRANCEINFO

Les tests PCR effectués pour détecter le Covid-19 sont dangereux pour le cerveau, prétendent des internautes. Info ou intox ?

500 000 tests PCR sont pratiqués chaque semaine en France. Pour savoir si vous êtes infectés par le coronavirus, on enfonce une tige de 15 cm dans la narine. C’est la taille d’un stylo à bille sans le bouchon.

Ce grand coton-tige est un écouvillon. D’après un Canadien s’exprimant dans une vidéo sur YouTube, l’écouvillon abîmerait la barrière hémato-encéphalique, la dernière cloison avant le cerveau. Il ajoute que si cette barrière est brisée, le cerveau peut recevoir des pesticides. Cette vidéo est visible sur tous les réseaux sociaux avec le même slogan : écouvillons = danger. Ils provoqueraient de l’autisme, des cancers, des AVC, de la schizophrénie, des convulsions…

Une fake news

Le Dr Stéphanie Raymond, virologue au CHU de Toulouse (Haute-Garonne) est formelle. C’est faux. "On ne perce aucun tissu. On ne fait que frotter contre une paroi existante". C’est au fond de la cavité nasale que le virus se reproduit. Résultat: la fiabilité des tests PCR est de 80 à 90% contre 60 à 70% pour les testes salivaires.

Vous êtes à nouveau en ligne