Coronavirus : les tests antigéniques devraient être disponibles en pharmacie d'ici quelques semaines

France 2

Outre la mesure du couvre-feu, d’autres points ont été évoqués par le président de la République, mercredi 14 octobre, comme par exemple les tests antigéniques. Explications avec le journaliste et médecin Damien Mascret, sur le plateau du 13 Heures.

Plusieurs points ont été mis en avant par Emmanuel Macron, mercredi 14 octobre. Outre le couvre-feu, les tests antigéniques ont également été évoqués. Présent sur le plateau du 13 Heures, le journaliste et médecin Damien Mascret explique que "ce test a un gros avantage : il peut donner un résultat en 15 minutes, à partir d’un prélèvement fait dans le nez".  Par ailleurs, le résultat se lit comme un test de grossesse.

Comme un test de grossesse

En effet, le prélèvement est déposé sur une petite boîte. Si une seule bande apparaît, alors le patient est négatif ; si l’on observe deux bandes, alors il est positif au Covid-19. Cependant, d’après le journaliste, "le gros inconvénient, c’est que la Haute Autorité de Santé considère que seul un résultat positif est fiable, et encore si vous avez des symptômes depuis moins de quatre jours. Si le test est négatif, on se méfie donc on fera quand même la classique PCR derrière". Ces tests devraient être disponibles en pharmacie d’ici quelques semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne