Coronavirus : les supermarchés face à l’affluence des consommateurs

FRANCE 2

Des images de file d’attente qui s’allongent sur les trottoirs. Jusque-là, on avait vu ces images en Chine et en Italie. Désormais, cela se passe aussi en France. Plusieurs ministres dont ceux de l’Économie et de l’Agriculture répètent qu’il n’y a aucun risque de pénurie.

Dès l’ouverture, une file d’attente qui n’en finit plus. Il faut patienter devant une grande surface en banlieue de Montpellier (Hérault), car à l’intérieur, il ne doit pas y avoir plus de 100 clients dans le supermarché. Alors chacun rentre au compte-goutte. "Il faut qu’on s’organise sans affolement, c’est tout. Donc on fait quelques courses pour quelques jours", explique un consommateur.

« Les gens commencent à respecter »

Dans un autre magasin à proximité, même règle, mais les clients sont compréhensifs selon le directeur : "Par rapport à la semaine dernière, les gens étaient stressés, énervés, il ne comprenaient pas ce qui se passait. Aujourd’hui, ils ont compris les consignes. Il faut quand-même mettre un vigile, des barrières, mais les gens ont compris et commencent à respecter", explique-t-il. Devant certains magasins, il y a au moins 45 minutes d’attente.

Vous êtes à nouveau en ligne