Coronavirus : les soignants craignent une pénurie de médicaments

FRANCE 2

Certains médicaments ont vu leur utilisation exploser depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus Covid-19. À ce rythme, ils pourraient venir à manquer face à l'afflux de malades. Mardi 31 mars, la crainte grandit.

Le personnel des hôpitaux manque déjà de matériel médical, comme des respirateurs ou des masques, dans sa lutte quotidienne contre le coronavirus Covid-19, qui a déjà tué plus de 3 500 personnes en France mardi 31 mars, dont 499 dans les dernières 24 heures, selon le dernier bilan des autorités sanitaires. Mais une deuxième pénurie guette déjà les soignants. En effet, de nombreux médicaments ont vu leur utilisation exploser ces dernières semaines. Dans les régions les plus touchées, l'utilisation de certaines molécules utilisées dans les salles de réanimation a bondi de 2 000%.

"Nous passons massivement des commandes"

"Clairement, cela nous fait peur. Il y a une crainte, puisqu'il y a une explosion de l'utilisation de tous les médicaments qui servent à faire de la sédation", explique un anesthésiste-réanimateur de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Mais mardi midi, le président de la République, Emmanuel Macron, s'est voulu rassurant. "Nous passons massivement des commandes", a-t-il martelé lors d'un déplacement dans le Maine-et-Loire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne