Coronavirus : les SDF, grands oubliés de l'épidémie

France 2

Pour eux, impossible de se confiner. Les sans-abri ont dû se résigner à rester dans les rues malgré le Covid-19. Pour les aider, des associations bravent l'interdiction de sortir.

Ils n'ont souvent plus accès aux douches publiques, ni même parfois aux distributions de nourritures. Face à l'explosion du nombre de cas de contamination au Covid-19 et au confinement en France, les sans-abri restent dans l'angle mort des politiques publiques. "Depuis cette maladie de merde, excusez-moi cette expression, on survit. Heureusement qu'on est en groupe. Il y a personne dans la rue mais nous, on ne vit que de la manche. On n'a pas de RSA. J'ai rien, rien", confirme un SDF marseillais.

"Il faut prendre des précautions mais il ne faut pas les lâcher"

Des associations ont lancé un appel à l'aide pour sensibiliser à leur cause et surtout éviter le drame sanitaire qui pourrait se jouer dans les rues. Et malgré les mesures de confinement, certaines associations ont même repris leurs maraudes. "Il y a une épidémie, c'est vrai. Il faut prendre des précautions mais il ne faut pas les lâcher", indique une bénévole du Secours populaire de Marseille (Bouches-du-Rhône).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne