Coronavirus : les responsabilités de la Chine pointées du doigt

FRANCEINFO

Le président de la République Emmanuel Macron, ainsi que d’autres puissances européennes, s’interrogent sur la gestion de la crise sanitaire en Chine. Ils attendent des réponses sur plusieurs zones d’ombre.

Après les attaques de Donald Trump, c’est au tour de plusieurs puissances européennes de remettre en cause la gestion de la crise sanitaire en Chine où l’épidémie de coronavirus a pris forme. « Au journal britannique Financial Times, Emmanuel Macron explique sans citer directement la Chine qu’il ne faut pas être naïf et qu’il y a selon lui des choses qui se sont passées et qu’on ne sait pas », relaie le journaliste Alexandre Peyrout.

Des zones d’ombres qui interrogent

La France n’est pas le seul pays européen à demander des comptes à la Chine. « Des zones d’ombre qui interrogent également Londres (Royaume-Uni). Le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab estime quant à lui que la Chine doit répondre à des questions difficiles sur l’apparition du virus et expliquer pourquoi il n’a pas été stoppé plus tôt », explique Alexandre Peyrout.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne