Coronavirus : les prisons sous tension

France 3

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 met aussi les prisons sous tension. L’administration annonce sept contaminations avérées et plus de 300 détenus confinés dans leur cellule. La surpopulation carcérale pourrait être un facteur de propagation du virus. 

Sur des images amateurs, on aperçoit des détenus sur le toit de la prison d’Uzerche (Corrèze) qui refusent de regagner leur cellule, puis saccagent une partie du centre de détention. Sur une autre vidéo, tournée à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), on voit l’intervention musclée des forces anti-émeutes de l’administration pénitentiaire pour ramener le calme. Depuis quelques jours, les violences se multiplient dans plusieurs prisons de France.

5 000 détenus concernés

La garde des Sceaux, Nicole Belloubet, a dû prendre des mesures en urgence. "Les détenus qui seront à deux mois de leur fin de peine pourront terminer cette peine en étant confinés à domicile. Ceux qui seront à six mois de leur fin de peine pourront voir cette peine transformée en un travail d’intérêt général", a-t-elle annoncé. Ces remises en liberté pourraient concerner jusqu’à 5 000 détenus. Le détenu devra justifier d’un logement à sa sortie, avoir fait preuve d’un comportement exemplaire, et n’être impliqué dans aucune affaire de terrorisme. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne