Coronavirus : les premiers versements de chômage partiel sont arrivés

FRANCE 2

Pour plus de 2 millions de travailleurs, c'était la grande inconnue du confinement, qui en est à son quinzième jour, mardi 31 mars : combien allaient-ils toucher de moins pour le salaire du mois de mars, alors qu'ils ont été mis au chômage partiel ?

Avec le ralentissement de l'économie mondiale à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus Covid-19, puis à la mise en place des mesures de confinement en France, qui en est à son quinzième jour mardi 31 mars, plus de 2 millions de personnes se sont retrouvées ces dernières semaines au chômage partiel, facilité par le gouvernement. Mais pour ces travailleurs, restait une inconnue  : combien allaient-ils bien pouvoir toucher à la fin du mois de mars et surtout combien allaient-ils perdre en pouvoir d'achat ? Avec l'envoi des salaires, ces interrogations ont enfin trouvé une réponse.

Faire une croix sur les primes et les heures supplémentaires

En effet, avec le chômage partiel, les salariés ne touchent que 84% de leur salaire net horaire. Ils doivent également faire une croix sur leurs différentes primes et sur les heures supplémentaires. En ce qui concerne les petits salaires et les personnes payées au smic, ils devraient continuer à percevoir 100% de leur salaire. En tout cas, l'État s'y est engagé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne