Coronavirus : les portiques désinfectants des restaurants sont-ils efficaces ?

FRANCE 2

Vivre avec le Covid-19, c’est voir apparaitre de nouvelles règles et de nouveaux outils, comme ces portiques qui désinfectent à l’entrée des magasins. Reportage auprès d’un restaurateur qui présente son installation près de Toulouse (Haute-Garonne).

Prise de température à l’entrée, puis un petit tour sur soi-même dans un sas de désinfection : c’est désormais le passage obligé pour entrer dans ce restaurant près de Toulouse (Haute-Garonne). "Si c’est pour le bien de tous, c’est très bien", "c’est surprenant, mais pourquoi pas", confient quelques clients. En effet, le chef de salle n’a pas de mal à convaincre ses clients. Depuis plusieurs semaines, il n’a eu aucun client récalcitrant à déplorer. Une machine qui a tout de même entrainé un investissement de 8 000 euros.

Une décision prise pendant le confinement

"Sans ça, on ne se voyait pas ouvrir le restaurant. Du jour au lendemain, il peut y avoir de nouvelles mesures, on a voulu prendre de l’avance", explique Alexandre Aralzis, chef de salle. Un portique qui combine plusieurs techniques : diffusion de gel hydroalcoolique, d’ozone ou d’UVC. Les UVC et l’ozone sont déjà utilisés en milieu hospitalier, mais en aucun cas pour désinfecter des êtres humains, plutôt pour des surfaces ou pour l’air ambiant. Pour l’instant, aucune norme n’a eu le temps d’être établie et validée. Le risque serait donc de donner une impression illégitime de sécurité sanitaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne