Coronavirus : "Les policiers sont au contact du public sans matériel de protection"

franceinfo

La France est en confinement pour endiguer le coronavirus. Plus de 4 000 amendes ont été dressées. Le secrétaire national du syndicat Alliance Police, Stanislas Gaudon, est en direct par téléphone dans le 23h de franceinfo mercredi 18 mars.

4 095 amendes ont été dressées par les policiers mercredi 18 mars pour non-respect du confinement décrété face au coronavirus. "Les policiers ont été justes, ils ont fait preuve de discernement. Il y a eu de la pédagogie et de la verbalisation parce que des policiers sont confrontés à des personnes qui ont bravé les consignes de sécurité indispensables pour préserver des vies", assure le secrétaire national du syndicat Alliance Police, Stanislas Gaudon.

"Je tiens à souligner que nous n’avons toujours pas d’évolution sur les dotations de matériel des policiers et c’est très inquiétant. Les policiers sont au contact du public sans matériel de protection. Il est possible qu’ils soient contaminés et contaminent à leur tour", s’insurge-t-il.

Menace du droit de retrait

"Nous savons depuis plusieurs jours que des instructions ont été données aux effectifs de ne pas porter de masques de protection : gel ou masque", souligne le syndicaliste.

Les autorités privilégient la distribution des masques disponibles aux soignants. Si les policiers ne reçoivent pas de masques, le syndicat Alliance va demander aux policiers d’exercer leur "droit de retrait", confirme Stanislas Gaudon. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne