Coronavirus : les personnes handicapées, grandes oubliées de la crise ?

franceinfo

Pour beaucoup de personnes handicapées, la situation a été alarmante durant le confinement. Prise en charge, aide à domicile, suivi médical... Tout a été compliqué pendant la crise du coronavirus.

Dans un établissement des Hauts-de-Seine, c'était la double peine : pendant la période de confinement, seul 30% des soignants ont été présents. Ceux qui sont restés ont manqué de tout, et notamment de sur-blouse. A l'hôpital, le handicap aurait été un critère de tri pour les admissions dans les établissements surchargés. Les associations ont reçu beaucoup de plaintes dans ce sens.

"Refus d'accès à l'hôpital"

"On a eu plusieurs cas en France où on a eu des refus d'accès à l'hôpital ou des personnes qu'on a envoyées en réanimation et que les soignants nous ont renvoyées dans les foyers", relate Marie-Claude Torres Maguedano, directrice UNAPEI France. La maman de Mathis a également vécu une situation inédite. Pendant la fermeture du foyer, son fils est resté confiné à la maison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne