Coronavirus : les Pays-Bas font le pari de l’immunité collective

France 2

Tandis que la majorité des pays ont adopté des mesures de confinement strictes, les Pays-Bas ont quant à eux misé sur l’immunité collective.

Lundi 23 mars, la France renforçait son confinement avec de nouvelles mesures. À l’inverse, certains pays décident qu’il ne faut pas imposer de mesures de restriction. C’est notamment le cas des Pays-Bas, qui considère que sa population sera bientôt largement contaminée, et donc immunisée. Le gouvernement a néanmoins annoncé l’interdiction de rassemblements de plus de trois personnes après avoir enregistré 34 nouveaux morts, soit une hausse de 13% en 24 heures.

213 décès au total

Les frontières entre la Belgique et les Pays-Bas sont particulièrement surveillées. En effet, les deux pays n’entretiennent pas la même méthode face au Covid-19, la Belgique étant largement plus stricte dans la lutte contre le virus. Aux Pays-Bas, aucune restriction de circuler ou de travailler n’a été appliquée. La communauté scientifique néerlandaise suit le gouvernement dans sa large majorité. Le nombre de morts augmente rapidement, avec 34 nouveaux cas lundi 23 mars. Au total, 213 décès ont été recensés dans le pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne