Coronavirus : les masques désormais gratuits pour les plus précaires

France 2

Des masques gratuits pour les plus précaires : c’est l’annonce faite mardi 21 juillet à l’Assemblée nationale, après des critiques de l’opposition sur le coût que la mesure représente pour les ménages.

Jugé indispensable pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, et obligatoire depuis le lundi 20 juillet dans les espaces publics clos, le masque est aujourd’hui sur toutes les lèvres. Mais il a un coût conséquent pour le pouvoir d’achat des Français, Ils sont trop chers pour les habitants de la région lyonnaise. Avec deux masques chirurgicaux nécessaires par jour, une personne seule devra débourser jusqu’à 57 euros par mois pour se protéger, et le coût sera de 228 euros pour une famille de quatre personnes. Un prix fort qui a fait réagir le gouvernement : le masque sera désormais gratuit pour les précaires.

Des envois postaux par le gouvernement

"Il y aura des envois postaux, qui vont arriver chez les gens lorsque ce sera nécessaire pour nous assurer qu’ils bénéficient de masques de protections", a même déclaré Olivier Véran, ministre des solidarités et de la Santé, mardi 21 juillet. Deux millions de français pourront également se faire rembourser par l’assurance maladie, notamment ceux qui bénéficient de l’aide médicale d’Etat ou de la complémentaire santé solidaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne