Coronavirus : les laboratoires de ville en première ligne pour le dépistage

Pour savoir de manière certaines si une personne est porteuse du Covid-19, il y a un moyen, un seul : réaliser un test en laboratoire. Certains pays comme l’Allemagne l’ont généralisé, mais pas la France.

Sur le parking devant les laboratoires, c’est un service d’un genre nouveau : dépister les potentiels malades du Covid-19 dans leur voiture. Une procédure rapide qui exige une lourde logistique : "On décontamine le tube, on va ensuite le mettre dans un premier sachet, puis un deuxième sachet pour le protéger. Ça partira ensuite sur notre plateau technique qui fera ensuite l’analyse et qui pourra rendre le dépistage".

Beaucoup de personnels soignants

En maximum 24 heures, les patients ont le résultat. 80% du public qu’ils testent dans l’Ouest sont des soignants. Les autres personnes testées sont des patients à risque, avec une ordonnance de leur médecin. Les prélèvement sont ensuite analysés. Toute une série de procédures qui prend du temps. 24 échantillons sont testés dans ce laboratoire toutes les trois heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne