Coronavirus : les kinésithérapeute sont désormais autorisés à réaliser des tests

France 2

Pour dépister toujours plus, les kinésithérapeutes sont désormais autorisés à effectuer des tests de dépistage. C'est ce qu'explique la journaliste Frédérique Prabonnaudsur le plateau du 13 Heures, jeudi 17 septembre.

Ils sont de plus en plus nombreux à avoir le droit de pratiquer les tests PCR, ceux avec les grands goupillons utilisés pour faire des prélèvements. “Quand le gouvernement a décidé rendre possibles les tests sans ordonnance, pour anticiper la hausse de la demande, d’autres que les professionnels des laboratoires ont été autorisés à prélever”, explique Frédérique Prabonnaud, journaliste France Télévisions, sur le plateau du 13 Heures, jeudi 17 septembre.

“Futures sages-femmes, futurs dentistes…

C’était d’abord le cas des étudiants en médecine et en soins infirmiers. Puis, comme la demande augmentait encore, fin juillet, d’autres étudiants en santé, notamment, ont eu la possibilité de réaliser les tests. “Des futures sages-femmes, des futurs dentistes, des aides-soignants ou encore des sapeurs-pompiers”, liste la journaliste. Des marins-pompiers, aussi. Désormais, des kinésithérapeutes pourront être à leurs côtés, afin de tester plus de Français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne