Coronavirus : les infirmières libérales en première ligne

France 2

Dans certaines parties du territoire, ces soignants sont les premiers remparts contre l'épidémie de Covid-19, comme pour Marie Pinard, infirmière libérale en Bretagne.

En temps normal, elle est déjà l'une des seuls soignants dans son petit coin de Bretagne. Mais avec le confinement, qui en est à son 22e jour, et l'épidémie de coronavirus Covid-19, la tournée quotidienne de Marie Pinard prend des allures encore plus salutaires pour certains patients isolés, comme des personnes âgées, qui vivent recluses pour éviter toute contamination. Depuis presque trois ans, elle est infirmière libérale et même si elle ne travaille pas dans un hôpital, cette période est très dure à vivre.

Du cellophane pour les garrots

Bien sûr, les gestes barrières sont partout dans la tête de la jeune soignante. "On réfléchit plus à tout ce que l'on touche, on fait plus attention." Parfois, ses méthodes pour éviter le virus ressemblent davantage à du système D, comme avec son garrot. "Je mets du cellophane autour du bras du patient. Ils ne comprennent pas trop au début", explique l'infirmière.


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne