Coronavirus : les hypocondriaques engorgent les files d'attente

FRANCE 2

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 continue d’augmenter. On en dénombre 13 215 en 24 heures, samedi 19 septembre. Un chiffre important qui inquiète les hypocondriaques, pressés de se faire tester. 

La hausse constante des cas de Covid-19 en France, dont 13 215 supplémentaires enregistrés dans les dernières 24 heures, tend à alimenter un climat anxiogène. Les personnes angoissées, parfois hypocondriaques, multiplient les tests sans ordonnance et grossissent les files d’attente. À Paris, dans un centre de dépistage en plein air, les matinées sont réservées normalement aux cas prioritaires, mais tout un chacun peut venir l’après-midi.

Des personnalités méfiantes

Ainsi, les laborantins voient arriver des hommes et des femmes sans aucun symptôme. Un homme vient se faire tester pour la seconde fois. "C’est une sécurité, tout simplement. Ça angoisse toujours, cette maladie qui traîne partout", témoigne-t-il. Même inquiétude du côté d’un salarié qui se fait dépister pour la troisième fois, car il a participé à une fête. Pour Charlotte Kayes, psychologue, ces personnalités qu'elle reçoit à son cabinet n’ont "pas du tout confiance dans les médecins".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne