Coronavirus : les grandes villes généralisent le masque

Face au rebond de l’épidémie de coronavirus, le Premier ministre Jean Castex a appelé à un durcissement du port du masque mardi 11 août. Lyon (Rhône) et Bordeaux (Gironde) sautent le pas.  

Après l’appel de Jean Castex à généraliser le plus possible le port du masque, les grandes villes prennent les devants. À Bordeaux (Gironde), les plus grandes artères commerçantes de la ville - la rue Saint-Catherine et la rue Porte Dijeaux – sont concernées. À partir de samedi 15 août, le masque y sera obligatoire pour s’y promener. Si cela ne tenait qu’à elle, une habitante irait même plus loin : "je pense que ça devrait être comme ça dans toute la ville, pour tout le monde, dans toutes les rues." "C’est une marque de respect", ajoute un homme.  

Une mesure pour éviter le rebond  

Toutefois, la mesure pose question car la majorité des contaminations survient en milieu clos. L’épidémiologiste Pascal Crépey estime que quelques infections vont être évitées et que ça "permet peut-être de renforcer le message". À l’étranger, chacun sa mesure. Le masque est imposé partout à l’extérieur à Bruxelles, en Belgique. À Capri (Italie), il faut porter son masque entre 18 heures et 4 heures.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne