Coronavirus : les gestes barrières négligés

FRANCEINFO

Dans plusieurs stations balnéaires en France, les gestes barrières ne sont pas toujours respectés. Le port du masque va pourtant devenir obligatoire dans les lieux clos à partir du 1er août.

Le casse-tête continue pour les commerçants. Alors que l’épidémie de Covid-19 pourrait potentiellement vivre une seconde vague de contamination, ils peinent à faire respecter les gestes barrières. Dans cette terrasse de restaurant à Bandol (Var), à l’exception des employés, une seule personne est équipé d’un masque de protection. A partir du 1er août, il sera obligatoire d’en porter un dans les lieux clos.

Des attitudes à risque

Sur la plage de Bandol, si le vent a refroidi les ardeurs des vacanciers, jeudi 16 juillet, beaucoup se réunissent habituellement sans respecter les distanciations sociales. Certains événements ont aussi été l’occasion de constater un relâchement. "Le weekend du 14 juillet, c’était nettement plus important, nettement plus rapproché et trop excessif", se souvient le médecin hospitalier Odile Boespflug. Les spécialistes du tourisme espèrent que l’arrivée massive des vacanciers se fera dans le civisme et le respect des consignes sanitaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne