Coronavirus : les étudiants en médecine sur le front

France 3

90% des lits de réanimation pourraient être occupés par des patients Covid-19 d’ici la fin du mois, annonce France 3. Les étudiants en médecine sont réquisitionnés.  

Tests PCR, services en EHPAD ou transport des malades, les étudiants en médecine ont du pain sur la planche. Ils sont de nouveau réquisitionnés par le gouvernement pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. L’un d’eux, Louis, fait du suivi de malades. Il aurait dû être en stage de psychiatrie. "Notre formation est biaisée, […] la moitié de nos stages ont été des stages où on a été mobilisés. On n’a pas appris ce qu’on aurait dû apprendre normalement", se lamente-t-il. Sébastien partage son sentiment, l’impression "d’être un peu des pions". 

Des étudiants lésés ? 

"85% des étudiants au niveau national ont été mobilisés pendant la crise sanitaire et sur ces 85%, énormément ont pratiqué en temps qu’infirmiers alors qu’ils n’étaient pas diplômés ou alors en tant qu’aide-soignants", explique Bleuenn Laot, présidente de la fédération nationale des étudiants en soins infirmiers. Les étudiants sont dans l'ensemble prêts à se mobiliser, mais souhaitent être payés décemment : durant la première vague, ils avaient dû se battre pour le SMIC horaire.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne