Coronavirus : les Etats-Unis redoutent 100 000 nouveaux cas par jour faute de nouvelles mesures pour endiguer la pandémie

Des funérailles organisées durant la pandémie de Covid-19, le 5 juin 2020 dans le cimetière de Saint John, dans le Queens, à New York (Etats-Unis).
Des funérailles organisées durant la pandémie de Covid-19, le 5 juin 2020 dans le cimetière de Saint John, dans le Queens, à New York (Etats-Unis). (JOHANNES EISELE / AFP)

L'Etat de New York soumet désormais à quarantaine les visiteurs de 16 Etats américains où progresse la pandémie, pour tenter de limiter les transmissions.

De 40 000 nouveaux cas détectés par jour, les Etats-Unis pourraient passer à 100 000 cas quotidiens faute de nouvelles interventions pour endiguer la pandémie de Covid-19. Cette alarmante prédiction a été faite mardi 30 juin par Anthony Fauci, directeur de l'Institut américain des maladies infectieuses.

"Je ne serais pas surpris si nous atteignions 100 000 cas par jour si on ne renverse pas la tendance", a-t-il déclaré lors d'une audition au Sénat américain. "Je suis très inquiet car cela pourrait bien empirer."

Il a refusé de prédire le nombre de décès que la vague actuelle pourrait provoquer, mais, selon une estimation publiée la semaine dernière par les Centres de prévention et de lutte contre les maladies, le pays pourrait atteindre entre 130 000 et 150 000 morts d'ici au 18 juillet. Le bilan actuel est d'au moins 126 000 morts.

New York soumet les visiteurs de 16 Etats à quarantaine

Quatre Etats américains (Californie, Arizona, Texas, Floride) représentent aujourd'hui la moitié des nouveaux cas. C'est dans cette optique que l'Etat de New York a annoncé soumettre désormais à quarantaine les visiteurs de 16 Etats américains où progresse la pandémie, soit un doublement du nombre d'Etats par rapport à la semaine dernière.

Les 16 Etats concernés représentent une population totale équivalente à près de la moitié de la population américaine. Il s'agit de l'Alabama, de l'Arkansas, des Caroline du Sud et du Nord, de la Floride, de la Géorgie, de la Louisiane, du Mississippi, duTennessee et du Texas, dans le sud du pays, de la Californie, de l'Arizona, du Nevada, de l'Utah et de l'Idaho dans l'Ouest, ainsi que de l'Iowa dans le Midwest.

Cette extension confirme la peur de New York – Etat qui a été des semaines durant l'épicentre de l'épidémie aux Etats-Unis et a recensé plus de 31 000 morts du coronavirus – de voir l'épidémie désormais en net reflux revenir comme un boomerang.

Vous êtes à nouveau en ligne