Coronavirus : les entreprises s’adaptent et misent sur la prévention

France 2

Réunions, déjeuners, pauses, le tout dans des espaces fermés. La vie en entreprise est potentiellement un nid à clusters. Alors, faut-il prendre de nouvelles mesures et imposer le masque ? Les entreprises, elles, s'adaptent. 

Entre les bureaux partagés, les usines, les ateliers, les abattoirs, les situations très problématiques sont nombreuses en crise sanitaire. Actuellement, on dénombre 182 foyers d’infection dans les entreprises, soit près d’un foyer sur cinq. À Toulouse (Haute-Garonne), depuis sa réouverture en mai, un garage désinfecte chaque voiture avant toute réparation et le masque est obligatoire dans l’atelier. 

Peur de la seconde vague 

Face à l’épidémie, le patron ne veut prendre aucun risque : "Ça coûte beaucoup plus cher de fermer l’entreprise que d’acheter des masques ! On a peur de cette deuxième vague et on fait tout pour l’éviter." Dans le quartier de la Défense, à Paris, une société de logiciel a mis en place une procédure rigoureuse : un mètre de distance entre les salariés, masque obligatoire, plexiglas dans les salles de réunion et présence d’un référent Covid en cas de doute sur une contamination. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne