Coronavirus : les employés de supermarchés témoignent

FRANCE 2

Si les soignants sont en première ligne dans la lutte contre le Covid-19, de nombreuses professions indispensables permettent aux Français de continuer à vivre, telles que les caissiers et caissières. 

Les caissiers et caissières de supermarchés sont parmi les professions en première ligne de la guerre contre le Covid-19. Chaque jour, ils côtoient des centaines de clients, avec le risque de contracter ou de transmettre le virus. La plupart continuent leur activité, tandis que certaines ont choisi d’utiliser leur droit de retrait. Les employés des supermarchés sont directement exposés au danger. D’un magasin à l’autre, les mesures de protection ne sont pas les mêmes, vitres en Plexiglas ou film alimentaire.

Une inquiétude constante

Dans tous les magasins, les salariés sont inquiets. Interrogée sur l’efficacité du plastique qui l’entoure, une caissière répond, visage caché : "Dès qu’ils ont dit de garder une certaine distance, les gens ne l’ont pas respectée. Là, ils sont forcés de la respecter, mais est-ce que ça protège… Non." Certains magasins n’ont ni Plexiglas ni film plastique, mais juste des gants. Face à ce danger, des salariés ont choisi d’utiliser le droit de retrait, notamment afin de ne pas contaminer leurs familles. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne