Coronavirus : les contrôles renforcés en Gironde pour éviter une ruée pendant les vacances de Pâques

Les contrôles vont se multiplier sur la nationale 10 et l\'autoroute A 10 aux barrières de péage, avec des amendes systématiques pour les automobilistes qui ne respecteraient pas les règles du confinement.
Les contrôles vont se multiplier sur la nationale 10 et l'autoroute A 10 aux barrières de péage, avec des amendes systématiques pour les automobilistes qui ne respecteraient pas les règles du confinement. (ADÈLE BOSSARD / FRANCE-BLEU DRÔME-ARDÈCHE)

"Les vacances commencent certes, mais en période de confinement, on ne prend pas de vacances !", prévient la préfète Fabienne Buccio.

La préfète de Gironde annonce, mercredi 1er avril, le renforcement des contrôles afin d'éviter une nouvelle ruée vers les résidences secondaires et les locations saisonnières pendant les vacances de Pâques, rapporte France Bleu Gironde, alors que le coronavirus continue de se propager. Les vacances scolaires débutent samedi 4 avril dans la zone C (académies de Créteil, Paris, Toulouse, Versailles, Montpellier), les premières sous confinement.

Des amendes systématiques

Les contrôles seront renforcés tout au long du week-end sur les routes, les autoroutes et dans les trains. L'unique TGV qui effectue encore un aller-retour quotidien sera contrôlé au départ de Montparnasse et à l'arrivée à Bordeaux Saint-Jean. Les contrôles vont aussi se multiplier sur la nationale 10 et l'autoroute A 10 aux barrières de péage, avec des amendes systématiques pour toutes celles et ceux qui auraient décidé de braver ces interdictions de déplacements. 800 gendarmes mobiles et CRS actuellement en renfort en Nouvelle Aquitaine seront notamment déployés.

"Les vacances commencent certes, mais en période de confinement, on ne prend pas de vacances !", a déclaré la préfète Fabienne Buccio lors d'un point presse mercredi 1er avril. Elle veut absolument éviter une nouvelle ruée des Parisiens vers les résidences secondaires, du bassin d'Arcachon notamment, et vers les locations saisonnières nombreuses dans la région, des déplacements non autorisés. La préfète de Gironde demande aux loueurs de ne pas proposer leurs biens pour ces vacances de Pâques.

Vous êtes à nouveau en ligne