Coronavirus : les consultations médicales pour d'autres motifs en chute

FRANCE 3

Les médecins généralistes observent, impuissants, la baisse de leurs consultations pour des maladies habituelles depuis le début de l'épidémie de coronavirus Covid-19.

Entre peur d'être contaminé et volonté de ne pas surcharger les professionnels de santé. Depuis le début de l'épidémie de coronavirus Covid-19 en France, les consultations médicales pour d'autres motifs ont largement baissé. Avec la facilitation de la télémédecine, la plupart des consultations se font par vidéoconférence, en temps de confinement, mais même là, c'est à 80 % des personnes qui présentent des symptômes de Covid-19.

"Des gens qui ont vraiment besoin de soins et qui n'osent plus bouger"

Le corps médical est inquiet, car les autres pathologies n'ont bien évidemment pas disparu. "On a tous des diabétiques qui doivent être probablement en train de se déséquilibrer des incidents cardiaques, qui sont en train de s'enfoncer, des gens qui ont vraiment besoin de soins et qui n'osent plus bouger, qui n'osent plus appeler", alerte une médecin libérale de Strasbourg (Bas-Rhin).

Vous êtes à nouveau en ligne