Coronavirus : les blues des fans de l'OM et du PSG

Depuis plusieurs semaines, chaque week-end, les fans de football ne peuvent plus suivre leurs équipes favorites. A tel point qu'ils en arriveraient presque à déprimer.

Depuis deux mois et demi, il n'y a plus d'euphorie chez les supporters de football. La dernière grande scène de liesse collective s'est déroulée le 11 mars dernier devant le Parc des Princes lors de la victoire du Paris Saint-Germain contre le Borussia Dortmund en Ligue des champions. Depuis, avec l'épidémie de Covid-19, il n'y a plus de ballon, juste le silence.

"Le foot, c'est ma passion"

Du jour au lendemain, tout a changé, et les supporters n'ont pas le moral. "Il y a beaucoup de tristesse", confie un supporter parisien. "On regarde les anciens matchs du PSG, ça nous fait rêver", précise un autre supporter. A presque 800 kilomètres de la capitale, le stade Vélodrome de Marseille (Bouches-du-Rhône) est lui aussi silencieux. "Le foot, c'est une passion. La ville est malheureuse", déplore un supporter de l'OM.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne