Coronavirus : les bénévoles du Secours populaire en action

franceinfo

Les plus démunis sont parmi les plus touchés par la crise sanitaire. Des associations, comme le Secours populaire de Pantin (Seine-Saint-Denis), leur viennent en aide.

Geneviève est fonctionnaire et bénévole au Secours populaire de Pantin (Seine-Saint-Denis). A Romainville, les comités locaux du département s’approvisionnent pour leur distribution alimentaire. Geneviève a commandé quatre tonnes de matériel pour servir environ 200 familles. D’habitude, c’est plutôt 125 familles. Un colis moyen équivaut à peu près à 50 euros.

"Aider, c’est normal"

Pour Geneviève, "aider, ça n’a rien d‘extraordinaire". Il y a une partie des bénévoles qui sont récurrents et il y a beaucoup de nouveaux depuis l’épidémie de coronavirus, des étudiants notamment. "Ils viennent peut-être pour éviter le confinement, mais surtout par solidarité avec les personnes en difficulté", assure-t-elle. Le Secours populaire aide des femmes de ménage ou des travailleurs non déclarés qui ne peuvent plus gagner leur vie. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne