Coronavirus : les arnaques se multiplient

France 2

En temps d’épidémie, les escrocs arnaquent les hôpitaux publics, les Ehpad et les pharmacies, en se faisant passer pour des fournisseurs. Ils incitent leurs victimes à passer rapidement des commandes, largement coûteuses…

Un "fournisseur" réputé propose 1 000 masques et 600 flacons de gel hydroalcoolique à un pharmacien, qui s'empresse de verser plus de 5 000 euros en cette période d'épidémie de Covid-19. Malheureusement, un imposteur était derrière cette facture. Seul détail qui aurait permis de repérer l’arnaque : le numéro d’identification de l’entreprise de masque qui n’était pas le bon, mais le pharmacien ne l’a malheureusement pas détecté. Le pharmacien ne sera jamais livré, et jamais remboursé.

"Des groupes criminels organisés"

Son cas est loin d’être isolé. En effet, les pharmaciens, hôpitaux et Ehpad sont devenus la cible de réseaux d’escrocs. "On a vraiment affaire à des groupes criminels organisés extrêmement spécialisés et rodés. En préjudice réel, on l’estime à 7 milliards d’euros", explique Anne-Sophie Coulbois, cheffe de l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière. Pour éviter toute fraude, il convient de contacter tout de suite son fournisseur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne