Coronavirus : les aéroports pas assez stricts sur les consignes sanitaires ?

FRANCEINFO

Alors que de nombreuses personnes circulent dans les aéroports français, notamment en période de vacance scolaires, les mesures pour prévenir la circulation du Covid-19 restent insuffisantes aux yeux de certains.

C’est un lieu de passage majeur. L’aéroport Roissy-Charles de Gaulle en Île-de-France voit potentiellement circuler de nombreuses personnes infectées par le Covid-19. Durant la crise sanitaire, il s’est équipé de caméras thermiques qui détectent si un passager a une température trop élevée. Dans ce cas, ce dernier est invité à passer un second contrôle de température. Un dépistage est ensuite proposé dans un hôpital proche de Roissy (Val-d’Oise) mais il n’est pas obligatoire.

Le besoin de tester davantage

Certains infectiologues encouragent les autorités à multiplier les tests pour dépister les personnes circulant dans les aéroports. À Mont-de-Marsan dans les Landes, face à l’absence de dépistage de six membres de sa famille arrivant de Guyane, une femme a décidé elle-même d’aller les faire tester : au final, quatre d’entre eux étaient porteurs du virus. De son côté, le ministère de la Santé annonce que des tests salivaires vont être mis à disposition dans certains aéroports mais ils ne seront pas obligatoires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne